Actualités

Capacité de stockage et performances accrues

Dans le cadre de notre plan stratégique 2015-2018, nous avons lancé d’importants travaux de modernisation de nos infrastructures de production. Parmi nos priorités : l’augmentation de notre capacité de stockage et l’amélioration des temps de traitement des données.

Pour faire face à une volumétrie de données croissante, nos travaux se sont concrétisés par le renouvellement de nos infrastructures de stockage avec un investissement majeur de 3 baies de stockage Hitachi Data Systems Full Flash, nouvelle version.

L’installation des baies s’est effectuée en mars dernier dans des conditions optimales et sans arrêt de service pour nos clients. Aujourd’hui, DARVA est l’un des rares acteurs du numérique sur le territoire français à utiliser cette nouvelle technologie Hitachi.

Les résultats sont très satisfaisants et conformes à nos attentes. En augmentant la capacité de stockage (à 115 To), nous pouvons accueillir plus efficacement nos dernières solutions tels que Oréa (Résiliation Loi Hamon), Nomad, les solutions Business Intelligence…  De leur côté, nos clients bénéficient de temps d’accès aux données réduits et des délais de réponse 4 à 7 fois plus rapides. A titre d’exemple, les performances sur les services décisionnels sont passées de 70 à 17 heures de traitement.

De plus, pour une sécurisation optimale des données hébergées, cette nouvelle infrastructure comprend 2 baies installées sur notre site principal de Chauray et une 3ème sur notre site secondaire pour la réplication des données.

Tout est prévu pour accompagner l’évolution de nos services dans les années à venir.

 

En savoir plus

un arbre avec Darva

Un arbre virtuel = un peuplier dans le Marais !

Dans le cadre de notre politique RSE, nous sommes engagés dans des actions en faveur de la préservation de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique. A ce titre, nous avons initié un partenariat avec Le Parc Naturel Régional du Marais Poitevin et Reforest’Action afin de restaurer la trame paysagère locale. Aujourd’hui, nous aimerions vous associer à notre opération de replantation, en vous offrant un arbre virtuel. Ainsi, lorsque vous plantez un arbre virtuel, nous plantons un peuplier dans le Marais Poitevin. Cliquez c’est planté !

Je participe 

L’opération s’est achevée au 1er juillet 2017

En savoir plus

Démarrage OREA

OREA, l’Outil pour les Recommandés Electroniques en Assurance, est disponible depuis le 13 février. En dématérialisant les échanges entre nouveau et ancien assureur, OREA facilite la gestion des demandes de résiliations.

Pour ceux qui n’ont pas encore souscrit au service, voici 10 bonnes raisons d’utiliser notre solution OREA.

1/ Elaboration de la solution avec les assureurs.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon, en janvier 2015, les assureurs doivent faire face à un surcroît d’activité et de démarches administratives liées aux procédures de résiliations des contrats (RC Auto, MRH avec RC locatives). Pour répondre aux attentes de la profession, nous avons réuni les assureurs en groupe de travail afin de concevoir, avec eux, une solution leur permettant de simplifier ces procédures.

2/ Industrialisation des résiliations

Finis les courriers papier ! La plateforme OREA permet de dématérialiser et donc d’industrialiser les échanges entre assureurs. Désormais le nouvel assureur effectue les formalités de résiliation, pour le compte de l’assuré, auprès du précédent assureur, sous la forme d’une Lettre Recommandée Electronique. Ces données échangées sont structurées afin de garantir une intégration et une automatisation dans les Systèmes d’Information.

3/ Traçabilité des échanges

OREA est un dispositif conforme aux exigences légales et réglementaires de la Loi Hamon. Ainsi, nous répondons à l’obligation d’intervention d’un « tiers chargé de l’acheminement » de la LRE, Lettre Recommandée Electronique. Quel que soit le moyen d’accès à la plateforme, nous assurons la sécurité et la traçabilité optimale des échanges.

4/ Sécurisation des données

OREA respecte les conditions d’émission de la LRE relatives à l’identification de l’expéditeur et du destinataire ainsi que les conditions de dépôt et de distribution (preuve de dépôt, preuve d’envoi…). Elle prévoit également une signature numérique des messages pour garantir leur intégrité.

5/ Accès en temps réel

En accédant à OREA via les « Web services » et l’extranet OREA, l’utilisateur peut à tout instant créer sa notification de résiliation et consulter les documents échangés.

6/ Facilité de mise en œuvre

Chaque assureur choisit le mode d’accès le plus adapté à son environnement informatique et à l’intégration des process de résiliation attendue. Dans tous les cas, nos équipes accompagnent l’assureur dans la phase de pré-étude, de mise en œuvre et de maintenance en condition opérationnelle.

Des moyens d’accès adaptés

7/ Modes d’accès à la carte

Pour utiliser OREA, nous proposons 5 moyens pouvant cohabiter :

  • L’extranet OREA : envoi des notifications de résiliations, suivi des flux, consultation et téléchargement des documents échangés ;
  • les Web Services : envoi, réception et intégration automatique des messages dans le système d’information de l’assureur ;
  •  l’EDI : réception de fichiers au quotidien ;
  • les mails pour adresser l’ensemble du marché, notamment les assureurs non clients.
  • Et aussi, afin de compléter l’offre, nous proposons la lettre recommandée hybride permettant la génération de courriers papier, en particulier si l’adresse électronique du destinataire est manquante.

8/ Attractivité des tarifs

Chaque année, nous traitons plus de 150 millions de messages échangés entre les assureurs et leurs partenaires. Ainsi, nous nous appuyons sur notre savoir-faire et notre expérience pour mutualiser le flux des résiliations et proposer un tarif attractif.

9/ Archivage des données

Sur un plan juridique, la plateforme OREA respecte les conditions de preuves de dépôt, de distribution et de conservation de la LRE. Nous nous engageons à conserver sur notre centre serveur tous les éléments de la LRE (pdf, flux, résiliations, preuves de dépôt, empreintes électroniques… ) pendant le délai légal d’un an en base active. Passé ce délai, les documents peuvent être mis à disposition sur simple demande pendant 4 années supplémentaires.

10/ Extension à d’autres motifs de résiliations…

Conçue initialement pour les résiliations liées à la loi Hamon, l’application s’est enrichie pour élargir l’utilisation d’OREA à d’autres motifs de résiliations tels que la Loi Chatel, les résiliations à échéance et les modifications tarifaires.

Plus d’informations ? Contactez notre Service Commercial : 05 49 78 93 11 / commercial@darva.com.

En savoir plus