Interview – SFEREN Réparation

Interview Sferen Réparation

Entrepôt de données : «faciliter l’accès à l’information et à l’analyse»

Depuis quelques mois, SFEREN Réparation (réseau de prestataires communs à MACIF, MAIF et MATMUT) utilise notre nouvelle solution décisionnelle : l’Entrepôt de données. Pascal CHAILLIE, Directeur Général, nous présente l’utilisation et les bénéfices de l’entrepôt pour ses équipes.

Avec la mise en place d’un entrepôt de données automobile au sein de SFEREN Réparation quels sont vos objectifs ?

Centraliser et faire converger des données du domaine «matériel automobile» émises et sélectionnées par les trois mutuelles (MACIF, MAIF et MATMUT). L’entrepôt de données doit nous permettre de mener à bien les missions qui nous sont confiées telles que l’animation et le pilotage des prestataires des réseaux communs en matière de réparation et d’expertise. Il doit également faciliter l’accès à l’information, à l’analyse et à la prise de décision.

Quelle utilisation faites-vous de l’outil ?

L’entrepôt a vocation à être utilisé par l’ensemble des équipes de SFEREN Réparation. Les applications décisionnelles développées permettent de suivre les résultats quantitatifs et qualitatifs de nos prestataires. Nous pouvons alors piloter la structure et le maillage du réseau, suivre sa performance et l’activité des trois mutuelles sur les domaines «Carrosserie», «Véhicule de remplacement» et «Bris de glace». Nous pouvons également évaluer les partenariats avec les réparateurs en termes de chiffre d’affaires et de volume. De leur côté, nos statisticiens mènent des études complémentaires à un niveau de détail relativement fin, par exemple en ce qui concerne le coût de la réparation des pièces détachées.

Aujourd’hui, quels sont les retours et les gains constatés ?

Ayant eu accès à l’environnement de production des outils de pilotage fin novembre 2013, il est encore un peu tôt pour en mesurer l’entière étendue des bénéfices. Dès sa mise en service, l’outil a reçu un accueil positif, car il permet d’obtenir rapidement des résultats fiables à partir de périmètres identiques, quelles que soient les mutuelles. Aujourd’hui, les équipes de SFEREN Réparation travaillent de concert avec nos statisticiens en vue d’établir des tableaux de bord spécifiques à leurs activités.

Au niveau technique, comment s’est déroulée la mise en place de l’entrepôt ?

Les équipes de DARVA ont été très professionnelles et réactives. Elles ont apporté des réponses et des solutions techniques aux différentes demandes formulées par les trois mutuelles dans l’expression des besoins. Ainsi, un entrepôt de données, conforme aux attentes, a pu être livré par DARVA dans les délais qui lui ont été impartis.

Une seconde livraison de l’entrepôt est prévue courant d’année, concernant les statistiques experts. Quelles sont vos attentes pour cette cible ?

Elles sont similaires à celles concernant les statistiques réparateurs. Nous souhaitons disposer d’applications décisionnelles nous permettant de suivre la performance économique et, plus spécifiquement pour nos prestataires experts, de suivre la qualité de service.